S'il ne devait rester qu'une chose des périodes de fêtes, ce serait, à mon sens, le plaisir de recevoir des amis, de déguster avec eux un repas, mieux même de le cuisiner pour eux, voire avec eux, et de partager des belles bouteilles en cherchant l'accord le meilleur. Certains auront peut-être invité un Pacherenc à leur table, d'autre auront...